Augmentation mammaire par lipofilling

À propos de l’augmentation mammaire par lipofilling à Bruxelles

L’injection de graisse, aussi appelée le lipofilling, est une technique alternative qui permet d’augmenter le volume de la poitrine en utilisant la graisse que la patiente présente en excès ailleurs au niveau du corps. L’augmentation mammaire par lipofilling à Bruxelles s’adresse notamment aux femmes qui recherchent un résultat plus naturel et souhaitent une augmentation légère de leur poitrine.

L’augmentation mammaire par transfert de graisse est une option attrayante pour les personnes qui souhaitent améliorer le volume de certaines zones sans utiliser d’implant artificiel. Puisqu’il s’agit d’une autogreffe de graisse, il n’y a donc aucun risque d’allergie ni de rejet. Réalisé en ambulatoire, le lipofilling se déroule sous anesthésie locale ou générale selon les parties du corps concernées et dure entre 1 et 2 heures.

Contacter le Dr Ballieux

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Technique et avantages de l’augmentation mammaire par lipofilling à Bruxelles

Le Dr Bailleux aspire d’abord la graisse au niveau des zones où la patiente présente un excès de cellules adipeuses dont elle désire se débarrasser. Cette aspiration se fait en utilisant une procédure de liposuccion classique (SafeLipo). L’excédent de graisse peut par exemple se trouver sur les genoux, les hanches, les cuisses ou le ventre. La graisse récoltée par la technique de lipoaspiration (SafeLipo) se voit ensuite purifiée par centrifugation. Elle se voit finalement réinjectée au niveau du sein pour modeler sa forme et sa taille. La quantité de graisse qui peut se voir réinjectée (par de petites incisions de 4 à 5 mm) reste cependant limitée. C’est pourquoi, selon la taille de poitrine attendue, la greffe de graisse nécessite entre 1 à 4 séances. Ces séances se tiendront espacées de au moins trois mois d’intervalle. Ces intervalles laissent le temps à la greffe précédente de s’intégrer.

Le volume d’augmentation obtenu par lipofilling est inférieur à celui obtenu grâce à un implant mammaire. On sait en effet qu’un tiers de la graisse injectée va se résorber spontanément. C’est pourquoi le Dr Ballieux recommande plusieurs séances d’augmentation mammaire par lipofilling à Bruxelles si vous désirez augmenter de façon majeure la taille de votre poitrine.

Il est également possible de combiner transfert de graisse avec un petit implant mammaire. La technique composite combine les avantages des techniques précédentes et donne ainsi d’excellents résultats. Une fois l’implant en place, un lipofilling se réalise autour de l’implant, ce qui permet d’obtenir un résultat « sur mesure » encore plus naturel.

La technique du lipofilling permet également de remodeler naturellement le visage (rajeunissement du visage), les fesses (lifting brésilien), les jambes ou corriger les irrégularités de la peau.

Questions fréquentes

Après une augmentation mammaire par lipofilling à Bruxelles, le temps de récupération dépend de plusieurs facteurs. Il faut généralement attendre au minimum 6 mois pour visualiser un résultat final. La chirurgie d’augmentation mammaire par lipofilling se réalise en ambulatoire sous anesthésie générale.

Généralement, la récupération après toute intervention chirurgicale suit cette chronologie :

Les 3 premiers jours
La plupart des patientes peuvent présenter des ecchymoses et un gonflement mineur. Le Dr Ballieux vous prescrira des analgésiques oraux pour maîtriser l’inconfort. Les sensations de brûlure et de tension sont des sensations normales après un lipofilling. Il est conseillé d’être accompagné d’un membre de votre famille ou d’un ami pendant les premières 24-48 heures qui suivent la chirurgie.

Visite postopératoire
Un rendez-vous postopératoire se programme environ 3 à 6 jours après l’intervention.

Retour au travail
La plupart des patients peuvent reprendre leurs activités quotidiennes dans un délai de 1 à 2 semaines. Nous vous recommandons de ne pas conduire pendant 24h.

Activité physique
Après un lipofilling, il est recommandé de ne pas effectuer d’effort physique pendant un a deux mois.

Une augmentation mammaire par transfert de graisse implique une lipoaspiration. Les risques liés à ces deux interventions sont inhérents à tout acte chirurgical aussi minime soit-il. Cet acte reste également soumis aux aléas liés aux tissus vivants dont les réactions ne peuvent pas se prévoir entièrement. Tout acte chirurgical peut en effet provoquer un risque d’ecchymoses, de gonflement, de saignement et d’infection.

Il convient par ailleurs de distinguer les complications liées à l’anesthésie de celles liées au geste chirurgical. Ces complications rares se discutent en consultation : altération transitoire de la sensibilité cutanée, trouble de la cicatrisation, infection, imperfection des résultats, accidents thrombo-emboliques comme la phlébite avec le risque d’embolie pulmonaire.

Certains produits en vente libre et sur ordonnance peuvent entraîner des complications avant et à la suite de la chirurgie. Ils peuvent notamment augmenter votre tendance à saigner pendant et après la chirurgie. Ne prenez par exemple aucun médicament contenant de l’aspirine ou en rapport avec celle-ci deux semaines avant la chirurgie. Ceci inclut aussi les anti-inflammatoires et les anticoagulants.

Veuillez consulter Dr Ballieux afin de savoir si vous devez arrêter de prendre vos médicaments. Deux semaines avant l’intervention, il est conseillé d’arrêter tous les médicaments à base de plantes, de vitamine E et les poudres protéinées. Les plantes les plus utilisées sont l’échinacée, l’éphédra, l’ail, le ginseng, le ginkgo, le kava, le millepertuis et la valériane. En effet, ils peuvent nuire aux médicaments anesthésiques, prolonger les saignements et nuire à la cicatrisation après la chirurgie.

Les données scientifiques sont, à l’heure actuelle, unanimes quant aux effets néfastes de la consommation tabagique dans les semaines entourant une intervention chirurgicale. Ces effets sont multiples et peuvent provoquer des complications cicatricielles majeures, des échecs de la chirurgie et favoriser l’infection des matériaux implantables (implants mammaires). Le Dr Ballieux conseille donc l’arrêt du tabac 6 à 8 semaines avant votre intervention.

Les tarifs mentionnés comprennent la totalité des couts de l’intervention : honoraire du chirurgien, aide opératoire, frais d’hospitalisation et de bloc opératoire, éventuels implants et suivi. Ces tarifs ne sont pas contractuels, ils ne peuvent être précisément définis, du fait de la complexité et de la spécificité de chaque patient. Le coût d’une séance de lipofilling commence à partir de 4 500 euros et dépend de la zone à améliorer et de la quantité à prélever. Si vous optez pour une technique composite (lipofilling et implant), il faudra également inclure le prix de la prothèse mammaire.

Votre assurance ne couvre certainement pas le transfert de graisse pour des raisons purement esthétiques. Cependant, si la procédure est reconstructrice, comme lorsqu’elle est effectuée pour améliorer une cicatrice ou traiter une lipoatrophie après un accident, une partie des coûts peuvent être couverts par votre assurance.

Galerie photos de l’augmentation mammaire par lipofilling à Bruxelles

À la suite d’une loi votée le 25 mars 1964, l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé interdit toutes photos avant-après sur les sites web en Belgique.

Un album photo digitalisé illustrant les résultats avant-après sera donc mis à disposition des patients en consultation.

Vous pouvez aussi suivre le Dr Ballieux sur Instagram! @dr.fannyballieux

Contacter le Dr Ballieux pour votre augmentation mammaire par lipofilling à Bruxelles

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Very caring and helpful throughout my process, loving my breasts more and more every day.

Thank you!

Annalise Lynch