Augmentation fessière

La plastie d’augmentation fessière est une procédure qui consiste à restaurer les contours de la région postérieure. Cette intervention consiste à utiliser la graisse de la patiente, un implant ou ses propres tissus. L’objectif est de modeler et améliorer la silhouette des fesses. La plupart des patients qui se renseignent sur cette procédure ont perdu du poids, entraînant une modification de la forme de leur dos ou des fesses affaissées, plates ou disproportionnées. Il est indispensable pour bénéficier de cette intervention d’être non-fumeur et d’avoir conservé un poids idéal pendant environ 6 mois.

Contacter le Dr Ballieux

Options chirurgicales pour une augmentation fessière

Augmentation fessière

Les implants fessiers

Les implants de fesses actuellement utilisés sont composés d’une enveloppe et d’un produit de remplissage. Ils diffèrent des implants mammaires par une enveloppe plus épaisse et un gel de remplissage plus cohésif. Les implants peuvent parfois être inconfortables pour le patient en position assise.

L’auto- augmentation des fesses avec vos tissus

L’augmentation de la région du postérieur avec vos tissus est obtenue en utilisant les tissus du bas du dos qui sont  réséqués lors du lifting des fesses. Ces tissus sont constitués de graisse et de peau. Ils sont vascularisés par l’artère fessière supérieure. Ils sont modelés et placé afin de créer un contour naturel et arrondi. Le modèle d’incision peut varier et sera discuté en consultation. Les cicatrices sont souvent dissimulées dans les lignes du bikini.

Le lipofilling brésilien

L’augmentation des fesses par lipofilling implique le transfert de graisse d’une zone du corps dans les tissus des fesses, ce qui en fait un moyen naturel de remodeler celles-ci. Cette graisse peut être prélevée à différents endroits du corps ou elle est présente en excès. Les injections se font souvent dans la région supérieure des fesses ainsi que sur les côtés. Ceci a pour but de créer une forme en « S ». Cette technique permet un contour naturel, une forme plus définie et arrondie. Les cicatrices mesurent moins de 1 cm. Les complications non négligeables de cette intervention seront discutées avec vous en consultation. Le résultat final sera visible qu’après 1 an environ

Questions fréquentes sur l'augmentation fessiere

Cette procédure est réalisée en ambulatoire sous anesthésie générale. Elle peut parfois nécessiter une nuit d’hospitalisation. Souvent la récupération après toute intervention  suit cette chronologie :

Les 3 premiers jours
La plupart des patientes peuvent présenter des ecchymoses et un gonflement mineur. Le Dr Ballieux vous prescrira des analgésiques oraux que vous pourrez utiliser si nécessaire pour maîtriser l’inconfort.

Visite postopératoire
Un rendez-vous postopératoire sera programmé environ 3 à 6 jours après l’intervention.

Retour au travail
La plupart des patients sont prêts à reprendre leurs activités quotidiennes dans un délai de 1 à 2 semaines. Nous vous recommandons de ne pas conduire pendant 24-48h.

Activité physique
Il est recommandé de ne pas effectuer d’effort physique pendant un à deux mois.

Les risques sont inhérents à tout acte chirurgical aussi minime soit-il. Cet acte reste soumis aux aléas liés aux tissus vivants dont les réactions ne sont jamais entièrement prévisibles. Tout acte chirurgical peut entrainer un risque d’ecchymoses, de gonflement, de saignement et d’infection.

Il convient de distinguer les complications liées à l’anesthésie et de celles liées au geste chirurgical. Ces complications rares seront discutées en consultation. Elles dépendent du type de correction chirurgicale : altération transitoire de la sensibilité cutanée, infection, hématome, imperfection des résultats.

Certains produits en vente libre et sur ordonnance peuvent provoquer des complications avant et après la chirurgie. Ils peuvent augmenter votre tendance à saigner pendant et après la chirurgie. Ne prenez aucun médicament contenant de l’aspirine ou en rapport avec celle-ci deux semaines avant la chirurgie. Ceci inclut les anti-inflammatoires et les anticoagulants. 

Veuillez consulter Dr Ballieux pour savoir si vous devez arrêter de prendre vos médicaments. Deux semaines avant la chirurgie, il est conseillé d’arrêter tous les médicaments à base de plantes, de vitamine E et les poudres protéinées. Les plantes les plus utilisées sont l’échinacée, l’éphédra, l’ail, le ginseng, le ginkgo, le kava, le millepertuis et la valériane. Ils peuvent nuire aux médicaments anesthésiques, prolonger les saignements et nuire à la cicatrisation après la chirurgie.

Les données scientifiques sont, à l’heure actuelle, unanimes quant aux effets néfastes du tabac dans les semaines entourant une intervention. Ces effets sont multiples. Ils peuvent provoquer des complications cicatricielles majeures, des échecs de la chirurgie et favoriser l’infection des matériaux implantables (implants mammaires). Le Dr Ballieux conseille donc l’arrêt du tabac 6 à 8 semaines avant votre opération.

Galerie photos

À la suite d’une loi votée le 25 mars 1964, l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé interdit toutes photos avant-après sur les sites web en Belgique.

Un album photo digitalisé illustrant les résultats avant-après sera mis à disposition des patients en consultation.

Vous pouvez aussi suivre le Dr Ballieux sur Instagram! @dr.fannyballieux

Chirurgie de la silhouette

Le Dr Ballieux m’a donné les meilleures recommandations pour prendre soin de ma peau.

J’ai également bénéficié d’un effacement des cernes et des poches sous les yeux et cela m’a littéralement donné une apparence plus fraiche et plus jeune. Je le referais sans hésiter !

Merci Dr Ballieux !

Audrey Huxley, Australie

Contacter le Dr Ballieux