Augmentation mammaire

À propos de l’augmentation mammaire

La poitrine d’une femme est l’icône de sa féminité, il est important pour une femme de sentir qu’elle a un corps harmonieux. La chirurgie d’augmentation mammaire peut se réaliser avec des implants mammaires en silicone et / ou par Lipofilling. Bien que les raisons varient pour lesquelles les patientes décident d’améliorer la taille et/ou la forme de leur poitrine, la plupart des femmes y pensent pendant des mois ou même des années.

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale qui consiste à placer des implants en gel de silicone devant ou derrière le muscle grand pectoral pour rétablir le volume et améliorer de manière proportionnelle le contour du sein.

Lorsque l’on décide de placer des implants mammaires, il faut prendre plusieurs décisions, telles que l’aspect que vous désirez (naturel ou non), le type d’implant (texturé ou non texturé), la taille, la forme (rond, anatomique ou ergonomique), l’emplacement de l’incision chirurgicale et le placement de l’implant (sous le muscle ou devant le muscle). Ces différents aspects de la chirurgie sont discutés individuellement en consultation.

Contacter le Dr Ballieux

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Types d’implants mammaires

Les implants mammaires ont considérablement évolué, différentes formes, textures et marques sont maintenant disponibles.

Forme ronde ou anatomique

La forme de la prothèse mammaire va largement contribuer à l’aspect visuel de votre nouvelle poitrine. À côté des classiques prothèses rondes, il existe des prothèses profilées dites anatomiques qui offrent un résultat plus naturel.

Cette grande variété de forme et de volume permet d’optimiser et d’adapter le choix des prothèses en fonction de la morphologie de la patiente et des attentes personnelles.

Implant rond

Un implant rond apporte plus de volume qu’un sein naturel sur la partie supérieure de la poitrine (puisque la hauteur est égale à sa largeur) avec un résultat plus bombé que la moyenne. L’avantage principal tient dans des décolletés prononcés, au détriment parfois du naturel. Il est possible néanmoins d’ajuster la projection du sein, c’est-à-dire son volume en profondeur ou plus concrètement ce qui va donner le bonnet, pour se rapprocher d’un décolleté en pente douce tout en accentuant le galbe du sein sur sa partie inférieure. On obtient donc avec une projection modérée un compromis entre volume sur le haut de la poitrine et le bas, tandis qu’une projection forte donnera un aspect très pigeonnant avec un décolleté saisissant. En d’autres termes, la forme ronde accentue le décolleté, mais, seins nus, le résultat parait de moins en moins réaliste au fur et à mesure qu’on augmente la projection et le remplissage.

Implant anatomique

Un implant anatomique donne à l’inverse d’avantage de volume dans le bas du sein, pour donner un aspect en forme de goutte d’eau. On se rapproche donc de la forme naturelle de la poitrine. Le volume est concentré dans la partie inférieure de la prothèse tandis que le haut est plus effilé.

Le décolleté est donc moins prononcé, mais comme on peut choisir trois projections différentes il est possible de trouver des compromis intéressants.
Avec ce modèle anatomique, le galbe du sein est positionné sur la partie inférieure de la poitrine. Ceci permet dans certains cas de corriger un début de ptose mammaire sans sanction cicatriciel. Les implants anatomiques sont souvent recommandés aux femmes minces ou à la poitrine peu formée, car ils permettent de créer une forme en plus d’ajouter du volume. L’implant anatomique présente un risque de rotation estimé à 5 %. La forme des implants est donc décidée au cas par cas et sera discutée en consultation

La forme ronde convient parfaitement à certaines personnes et c’est vraiment l’anatomie de départ de la poitrine et d’autres facteurs qui permettra de déterminer quelle forme est la plus adaptée. Une forme ronde adaptée à la morphologie et avec une projection réussie donne de très bons résultats sur des poitrines déjà formées.

Textures

L’enveloppe des implants mammaires est constituée d’un élastomère de silicone et peut être macro-texturé (Mentor Siltex), micro-texturé, nano-texturé (Motiva) ou lisse. Un tissu cicatriciel (la capsule) se développe autour des implants et l’encapsule afin d’en assurer sa stabilité. Il est normal d’avoir une mince capsule autour de vos prothèses.

Les implants texturés diminuent le risque de contracture capsulaire et de rotation.

Marques

Le Dr Ballieux utilise différentes marques d’implants tels que Mentor, Motiva et Sebbin. La patiente peut choisir la marque de ses implants si elle a une préférence.

Les implants Ergonomix sont des implants ronds de dernière génération qui donnent des résultats très naturels. Ces prothèses s’adaptent de manière ergonomique et donnent l’aspect naturel des implants anatomiques. Elles permettent ainsi d’obtenir un résultat significativement plus naturel tout en éliminant le risque de rotation. De plus, la surface nanotexturée des implants Motiva réduit la réponse cellulaire du corps face à implant « étranger » ce qui diminue le biofilm cellulaire présent à la surface des prothèses.

Les implants Motiva sont de plus en plus appréciés parmi les patientes et plus particulièrement l’implant de type Ergonomix

Techniques and Incisions

Les incisions sont faites dans les plis naturels de la peau et ceci afin de minimiser les cicatrices visibles. Le site d’incision le plus approprié (sillon sous-mammaire ou péri-aréolaire) sera discuté en consultation. Les incisions autour des aréoles sont moins recommandées, car elles augmentent les risques de contamination bactérienne et de contracture capsulaire. Le Dr Ballieux place généralement les prothèses sous le muscle pectoral et utilise la technique du Dual-Plane pour optimiser le résultat esthétique.

La contamination bactérienne (au moment de la chirurgie ou plus tard) est un des facteurs impliqués dans le développement du lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC). De nouvelles lignes directrices ont été proposées pour réduire le risque de contamination bactérienne lors de la pose d’implants mammaires. Le Dr Ballieux respecte ces recommandations (14 étapes pour diminuer la contamination bactérienne pendant l’intervention) ce qui réduit le risque de contracture capsulaire et de développement du lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC).

Crysalix 3D

Le Dr Ballieux utilise le logiciel de simulation 3D Crisalix. Celui-ci permet de visualiser le résultat potentiel d’une augmentation mammaire et de toutes autres chirurgies esthétiques.

Lors de la consultation, grâce à un scanner de haute définition couplé à un iPad, le Dr Ballieux prendra une photo de votre poitrine et le logiciel de simulation vous permettra de vous visualiser avec vos implants en 3 dimensions.

Ce système sophistiqué prend en compte les caractéristiques uniques de chaque patient et met en évidence les asymétries existantes du corps susceptibles d’affecter le résultat. Les photos du résultat final simulé vous seront envoyées directement sur votre téléphone.

Questions fréquentes

Après une augmentation mammaire, le temps de récupération dépend de plusieurs facteurs tels que le placement et la taille de vos implants. Le muscle grand pectoral met quelques mois à se détendre, permettant ainsi aux implants de « s’intégrer » et de prendre une forme plus naturelle et attrayante. Gardez à l’esprit que les prothèses mammaires sont en réalité des implants « actifs » qui s’intègrent et prennent progressivement leur forme finale. Il faut généralement attendre au minimum 6 mois pour visualiser un résultat final. Le port d’un soutien-gorge postopératoire est primordial après une augmentation puisqu’il va favoriser la réussite de l’opération tout en réduisant les douleurs. La chirurgie d’augmentation mammaire est réalisée en ambulatoire sous anesthésie générale.

Généralement la récupération après toute intervention chirurgicale suit cette chronologie :

Les 3 premiers jours

La plupart des patientes peuvent présenter de faibles douleurs et un gonflement mineur. Le Dr Ballieux vous prescrira des analgésiques oraux pour maîtriser l’inconfort. Les sensations de brûlure et de tension sont des sensations normales après la mise en place de prothèses mammaires. Il est conseillé d’être accompagné d’un membre de votre famille ou d’un ami pendant les premières 24-48 heures qui suivent la chirurgie.

Visite postopératoire
Un rendez-vous postopératoire sera programmé environ 3 à 6 jours après l’intervention.

Retour au travail
La plupart des patients sont prêts à reprendre leurs activités quotidiennes dans un délai de 1 à 2 semaines. Nous vous recommandons de ne pas conduire pendant une semaine.

Activité physique
Après une augmentation mammaire, il est recommandé de ne pas effectuer d’effort physique pendant deux à trois mois.

Une augmentation mammaire par prothèses est une intervention chirurgicale, ce qui implique les risques inhérents à tout acte chirurgical aussi minime soit-il. Cet acte reste soumis aux aléas liés aux tissus vivants dont les réactions ne sont jamais entièrement prévisibles. Tout acte chirurgical peut provoquer un risque d’ecchymoses, de gonflement, de saignement et d’infection.

Il convient de distinguer les complications liées à l’anesthésie et de celles liées au geste chirurgical. Ces complications rares seront discutées en consultation : apparition de vergetures, altération transitoire de la sensibilité des mamelons, épanchement séreux, trouble de la cicatrisation, infection, hématome, imperfection des résultats, accidents thrombo-emboliques comme la phlébite avec le risque d’embolie pulmonaire, pneumothorax.

Certains produits en vente libre et sur ordonnance peuvent provoquer des complications avant et après la chirurgie. Ils peuvent augmenter votre tendance à saigner pendant et après la chirurgie. Ne prenez aucun médicament contenant de l’aspirine ou en rapport avec celle-ci deux semaines avant la chirurgie. Ceci inclut les anti-inflammatoires et les anticoagulants.

Veuillez consulter Dr Ballieux pour savoir si vous devez arrêter de prendre vos médicaments. Deux semaines avant l’intervention, il est conseillé d’arrêter tous les médicaments à base de plantes, de vitamine E et les poudres protéinées. Les plantes les plus utilisées sont l’échinacée, l’éphédra, l’ail, le ginseng, le ginkgo, le kava, le millepertuis et la valériane. Ils peuvent nuire aux médicaments anesthésiques, prolonger les saignements et nuire à la cicatrisation après la chirurgie.

Les données scientifiques sont, à l’heure actuelle, unanimes quant aux effets néfastes de la consommation tabagique dans les semaines entourant une intervention chirurgicale. Ces effets sont multiples et peuvent provoquer des complications cicatricielles majeures, des échecs de la chirurgie et favoriser l’infection des matériaux implantables (implants mammaires). Le Dr Ballieux conseille donc l’arrêt du tabac 6 à 8 semaines avant votre intervention.

Les tarifs mentionnés comprennent la totalité des couts de l’intervention : honoraire du chirurgien, aide opératoire, frais d’hospitalisation et de bloc opératoire, éventuels implants et suivi. Ces tarifs ne sont pas contractuels, ils ne peuvent être précisément définis, du fait de la complexité et de la spécificité de chaque patient. Le coût d’une augmentation mammaire varie, car il est adapté à l’anatomie unique de chaque patiente. En général, les coûts liés à cette intervention commencent à partir de 4 000 euros pour des implants en silicone.

Galerie photos

À la suite d’une loi votée le 25 mars 1964, l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé interdit toutes photos avant-après sur les sites web en Belgique.

Un album photo digitalisé illustrant les résultats avant-après sera mis à disposition des patients en consultation.

Vous pouvez aussi suivre le Dr Ballieux sur Instagram! @dr.fannyballieux

Contacter le Dr Ballieux

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Very caring and helpful throughout my process, loving my breasts more and more every day.

Thank you!

Annalise Lynch