Lifting des seins

À propos du lifting mammaire

Suite au relâchement de l’enveloppe cutanée du sein, celui-ci s’affaisse et devient ptotique. La ptose mammaire est définie par un affaissement du sein et une distension de la peau qui l’enveloppe. La ptose peut exister d’emblée, mais survient le plus souvent suite à une grossesse avec allaitement, ou après un amaigrissement important. La ptose peut être isolée : on parle alors de ptose pure ou le sein est vide. Elle peut être associée à un certain degré d’hypertrophie mammaire qui peut être réduit à la demande (réduction mammaire).

L’intervention a pour but de replacer l’aréole et le mamelon en bonne position, de remodeler et d’ascensionner la glande et de retirer l’excès de peau pour obtenir deux seins harmonieux et symétriques. Seul l’excès cutané est réséqué, la majorité du tissu mammaire est conservé afin de garder un maximum de volume tout en remontant le sein.

Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale en hôpital de jour et nécessite une mammographie préopératoire.

Contacter le Dr Ballieux

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Types de lifting

Les différents types d’incisions dépendront essentiellement du type de lifting mammaire à effectuer. Trois techniques existent et dépendent de la gravité de la ptose mammaire.

Lifting minimal péri- aréolaire

Cette technique est utilisée en cas de ptose très modérée et implique une seule cicatrice autour de l’aréole.

Lifting vertical

S’adresse à des patientes qui ont une ptose modérée et implique une cicatrice autour de l’aréole et une cicatrice verticale. Aucune incision n’est faite dans le sillon sous-mammaire.

Lifting en ancre inversé

Cette technique de mastopexie est la plus appropriée si vous avez une ptose très importante. La cicatrice a la forme d’un T inversé avec trois composantes : péri-aréolaire autour de l’aréole, verticale et horizontale dans le sillon sous-mammaire. La longueur de la cicatrice horizontale est proportionnelle à l’importance de la ptose.

Les incisions cutanées sont placées de manière à ce que les cicatrices qui en résultent soient les moins visibles possible.

Technique du « soutien-gorge interne »

Cette technique s’adresse aux femmes qui ont des implants mammaires avec des tissus endommagés, de pauvres qualités souvent distendues par une grossesse et/ou des implants trop volumineux. Elle consiste à renforcer la poche où se situe l’implant comme un « soutien-gorge interne ».

En fonctions de la complexité du cas et de la qualité de vos tissus, le Dr Ballieux décidera d’ajuster la poche de votre implant avec un matériel de suture cranté (V-LOC™) ou de renforcer vos tissus en utilisant la matrice tissulaire de type Strattice TM. Ces deux techniques font office de « soutien-gorge interne ». Cette matrice cellulaire est insérée entre la peau du patient et le tissu mammaire créant un support interne.

La finalité est de contrôler la poche mammaire en l’ajustant et en la renforçant. L’utilisation de ce matériel minimise les risques de complication, car la matrice tissulaire Strattice TM prévient la migration vers le bas ou l’extrusion de la prothèse et réduit les plis, les rides et les contours irréguliers visibles.

Il est important de comprendre que le lifting des seins n’augmente pas la taille de votre poitrine. Le Dr Ballieux peut vous recommander d’associer le lifting à un implant mammaire si votre objectif est d’augmenter le volume de vos seins. Cette procédure est réalisée sous anesthésie générale en ambulatoire et nécessite une mammographie préopératoire.

Frequently asked questions

Après une mastopexie, le temps de récupération dépend de plusieurs facteurs. Il faut généralement attendre au minimum 3 mois pour visualiser un résultat final. Le lifting mammaire est réalisé en ambulatoire sous anesthésie générale.

Généralement la récupération après toute intervention chirurgicale suit cette chronologie :

Les 3 premiers jours
La plupart des patientes peuvent présenter des ecchymoses et un gonflement mineur. Le Dr Ballieux vous prescrira des analgésiques oraux pour maîtriser l’inconfort. Il est conseillé d’être accompagné d’un membre de votre famille ou d’un ami pendant les premières 24-48 heures qui suivent la chirurgie.

Visite postopératoire
Un rendez-vous postopératoire sera programmé environ 3 à 6 jours après l’intervention.

Retour au travail
La plupart des patients sont prêts à reprendre leurs activités quotidiennes dans un délai de 1 à 2 semaines. Nous vous recommandons de ne pas conduire pendant 24-48h.

Activité physique
Après une mastopexie, il est recommandé de ne pas effectuer d’effort physique pendant un a deux mois.

Les risques liés au lifting mammaire sont inhérents à tout acte chirurgical aussi minime soit-il. Cet acte reste soumis aux aléas liés aux tissus vivants dont les réactions ne sont jamais entièrement prévisibles. Tout acte chirurgical peut provoquer un risque d’ecchymoses, de gonflement, de saignement et d’infection.

Il convient de distinguer les complications liées à l’anesthésie et de celles liées au geste chirurgical. Ces complications rares seront discutées en consultation : altération transitoire de la sensibilité cutanée et de la sensibilité des mamelons trouble de la cicatrisation, infection, hématome, nécrose de la peau/glande/aréole, imperfection des résultats, accidents thrombo-emboliques comme la phlébite avec le risque d’embolie pulmonaire.

Certains produits en vente libre et sur ordonnance peuvent entraîner des complications avant et après la chirurgie. Ils peuvent augmenter votre tendance à saigner pendant et après la chirurgie. Ne prenez aucun médicament contenant de l’aspirine ou en rapport avec celle-ci deux semaines avant la chirurgie. Ceci inclut les anti-inflammatoires et les anticoagulants.

Veuillez consulter Dr Ballieux pour savoir si vous devez arrêter de prendre vos médicaments. Deux semaines avant l’intervention, il est conseillé d’arrêter tous les médicaments à base de plantes, de vitamine E et les poudres protéinées. Les plantes les plus utilisées sont l’échinacée, l’éphédra, l’ail, le ginseng, le ginkgo, le kava, le millepertuis et la valériane. Ils peuvent nuire aux médicaments anesthésiques, prolonger les saignements et nuire à la cicatrisation après la chirurgie.

Les données scientifiques sont, à l’heure actuelle, unanimes quant aux effets néfastes de la consommation tabagique dans les semaines entourant une intervention chirurgicale. Ces effets sont multiples et peuvent provoquer des complications cicatricielles majeures, des échecs de la chirurgie et favoriser l’infection des matériaux implantables (implants mammaires). Le Dr Ballieux conseille donc l’arrêt du tabac 6 à 8 semaines avant votre intervention.

Les tarifs mentionnés comprennent la totalité des couts de l’intervention : honoraire du chirurgien, aide opératoire, frais d’hospitalisation et de bloc opératoire, éventuels implants et suivi. Ces tarifs ne sont pas contractuels, ils ne peuvent être précisément définis, du fait de la complexité et de la spécificité de chaque patient.

Le coût d’un lifting des seins dépend de la complexité de la procédure, de sa combinaison avec d’autres procédures (prothèse mammaire).

Galerie photos

À la suite d’une loi votée le 25 mars 1964, l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé interdit toutes photos avant-après sur les sites web en Belgique.

Un album photo digitalisé illustrant les résultats avant-après sera mis à disposition des patients en consultation.

Vous pouvez aussi suivre le Dr Ballieux sur Instagram! @dr.fannyballieux

Contacter le Dr Ballieux

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Very caring and helpful throughout my process, loving my breasts more and more every day.

Thank you!

Annalise Lynch